Vraie maladie ou cinema i  l’instant d’aller a l’ecole : De quelle fai§on savoir ?

Vraie maladie ou cinema i  l’instant d’aller a l’ecole : De quelle fai§on savoir ?

Ajouter aux favoris istock

“i  l’instant d’une deposer a l’ecole Il existe quelques temps, ma fille de 8 ans etait en larmes car i§a voulait rester a domicile. Elle disait avoir en gali?re a la tronche et envie de vomir. datingmentor.org/fr/scruff-review Elle m’a deja fera finir, mais enfin, elle allait tres beaucoup. Elle n’avait simplement nullement envie d’aller a l’ecole. Du coup, une telle fois-ci j’ai mal au c?ur car je l’ai mise a l’ecole aussi qu’en fait elle etait peut-etre reellement malade. Avez-vous une astuce Afin de reconnaitre le grand du faux dans ces cas-la ?”

Comme Vanessa, beaucoup de mamans ont deja connu votre doute. Et oui, les enfants ont la possibilite de etre particulierement doues Afin de jouer la comedie et feindre des petits maux… En tant que maman, vous allez souvent vous inquieter, mais Di?s Que une telle manie est recurrente, elle va aussi vous agacer. Comment faire la difference entre le cinema de la maladie ? Voici 5 indices qui ne trompent gui?re, a observer en priorite :

Un regard eteint

En premier lieu, observez le regard de ce enfant. Lorsqu’il reste structure, il va etre vif et brillant. En revanche, si le regard est eteint, un tantinet vitreux, cela va etre le signe d’un petit manque d’energie, son fatigue. Votre enfant pourrait donc couver quelque chose. S’il fait du cinema, ses yeux respireront la sante quoiqu’il en dise.

Un sommeil perturbe

C’est votre nouvelle Excellent indicateur a observer : est-ce que notre loulou dort beaucoup ? Fait-il ses nuits sans probleme ? S’est-il reveille ces derniers moment ? A autre normal, le sommeil d’un enfant est de bonne qualite. S’il a du mal a dormir, s’il se reveille… Il se va qu’il soit vraiment malade.

Moins d’appetit

Si 1 enfant reste malade, il n’a gui?re faim. Si ce petit a devore au petit-dejeuner avant de vous annoncer qu’il ne se sentait gui?re bien, vous pourrez avoir des doutes. En revanche, s’il rechigne a manger ou a boire.

Une mauvaise humeur accrue

Lorsqu’un enfant ne sait toujours pas bien parler, il va s’exprimer grace a son corps. Les cris chez des tout-petits peuvent donc vous alerter concernant un potentiel probleme. De maniere generale, des douleurs vont alterer l’humeur de votre petit bout. Si vous le trouvez particulierement ronchon, si les sourires se font plus rares… vous devez peut-etre le prendre au serieux.

J’ai temperature

Correctement evidemment, certains symptomes doivent vous alerter. Si la enfant a les joues tres rouges, qu’il frisonne ou qu’au contraire il transpire plus que d’habitude… prenez tout de suite sa temperature. J’ai fievre est une vraie sonnette d’alarme.

S’il fait semblant, je reagis De quelle fai§on ?

Si vous avez encore votre doute, expliquez a la enfant qu’en cas de maladie, il va devoir passer sa journee au lit, au calme, sans jouets, sans television ni jeux video. S’il reclame forcement de rester a domicile, il dit peut etre grand. En revanche, s’il file devant sa porte pour aller a l’ecole, vous pouvez lui mentionner qu’il a etrangement vite gueri.

Cependant, rien ne sert d’etre trop dure avec votre petit. Cherchez a saisir pourquoi il voulait fuir sa classe le temps d’une journee. Un controle difficile ? Une dispute avec son meilleur ami ? Si ce type de maux a tendance a repasser de maniere recurrente, ils font de grandes chances que votre enfant veuille communiquer avec vous. Plus des enfants seront jeunes, plus ils vont se servir de un corps Afin de s’exprimer. Soyez donc vigilants, cela peut-etre dans Quelques cas le signe d’un mal-etre a l’ecole… c’est important d’en parler et de chercher a saisir. Il aura sans doute besoin d’etre rassure avec vous.

Mais ceci peut juste etre de l’imitation. S’il vous entend souvent vous plaindre a cause de petits rhumes ou de fievre, c’est peut-etre sa facon a lui de vous dire qu’il vous soutient, qu’il veut etre malade avec vous. Di?s lors, veillez a le rassurer concernant ce propre maladie. Certains autres enfants vont developper des maladies imaginaires pour obtenir de l’attention ou echapper a une activite. Pourquoi ne pas lui raconter l’histoire de l’enfant qui criait au loup ? Intemporel, ce petit conte lui fera peut-etre ouvrir les yeux…

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *